Accueil >  Gamme  >  Essais  > 

Dacia Spring : que vaut l’électrique la moins cher du marché ?

Dacia a décidé de révolutionner le marché automobile en proposant son premier modèle électrique à un tarif imbattable. Avec sa Spring, le constructeur veut rendre la mobilité électrique accessible à tous. Mais à ce tarif, que vaut-elle vraiment ?
Dacia Spring : que vaut l’électrique la moins cher du marché ?
Par le 08/04/2021

Disponible à la pré-commande depuis le 20 mars dernier et officiellement présentée ce mardi dans le centre E.Leclerc d’Orly pour la location, nous avons pu essayer la Dacia Spring, le premier modèle 100 % électrique de la marque roumaine.

Si l’on savait déjà tous que la Spring est la voiture électrique la moins cher du marché, et de loin, on sait maintenant ce qu’elle vaut vraiment et ce qu’elle a à nous proposer pour son tarif record de 12 403 euros, bonus écologique déduit.

Retrouvez notre essai de la Dacia Spring : 

Pas cher, mais plutôt bien équipée

La Spring est proposée à partir de 12 403 €, bonus écologique déduit

Alors quand on pense Dacia, on imagine d'abord une voiture pas très jolie, robuste et mal finie. Vous pouvez désormais retirer cette pensée puisque depuis le début de l’année, la marque roumaine a décidé de nous surprendre par le design et la modernité de ses nouveaux modèles, comme en atteste la Nouvelle Dacia Sandero.

Et aujourd’hui c’est au tour de la Spring de nous dévoiler ses secrets. D’extérieur, la Spring a des allures de Sandero et se voit également greffée de la nouvelle signature lumineuse à LED. À l’intérieur, certes les plastiques durs sont présents, mais l’écran tactile multimédia et le compteur digital permettent à la Spring d’être moderne et au goût du jour.

Idéale pour la ville

En ville, l'autonomie peut atteindre 305 km

Ce n’est pas une surprise mais le véhicule électrique reste bien la meilleure solution en zone urbaine, beaucoup moins en dehors. Cette Spring en est la preuve. Avec 44 chevaux et une vitesse maximale de 125 km/h, il ne faut pas envisager de longs trajets et s’attendre à rouler comme avec un modèle thermique.

Son autonomie de 230 km en cycle WLTP chute rapidement à 110-120 km sur une conduite sur autoroute et atteint 180 km en zone péri-urbaine. Toutefois, en ville, la Spring est dans son élément. Petite, agile et maniable grâce à son rayon de braquage de 38°, elle est capable de se faufiler partout, là ou les gros SUV n’y mettraient même pas une roue.

Une recharge longue pour peu de distance à parcourir

Il faut près de 14 h à la Spring pour se recharger sur une prise domestique

Si la batterie se vide assez rapidement, en revanche, elle en demande énormément pour se recharger. Comptez plus de 14 h pour une charge complète sur une prise domestique et près de 5 h sur une borne de 7 kW. Dans tous les cas, elle ne dispose que d’un chargeur de 6,6 kW, donc n’espérez pas la recharger en 30 minutes sur des bornes rapides.

Dacia a quand même pensé à ce détail et propose, en option, pour un montant de 600 €, le chargeur rapide de 30 kW. Suivant votre utilisation, la Spring vous demandera tout de même d’être rechargée tous les jours, voire plus.

Une électrique pour près de 10 000 euros, c’est donc possible

La citadine roumaine débarquera sur les routes à l'automne prochain

Un des points essentiels et quelque peu problématique de la voiture électrique vient d’être résolu par Dacia : le prix. La mobilité électrique coûte cher, il faut compter plus de 30 000 euros, sans aides, pour s’offrir la petite citadine Zoé et ses presque 400 km d’autonomie avec son moteur de 135 chevaux. Alors acheter une électrique pour moins de 20 000 semblait encore impossible. C’était sans compter sur Dacia qui a pour habitude de casser les codes du marché automobile.

Proposée à 16 990 euros, elle tombe à 12 400 euros après déduction du bonus écologique et même sous les 10 000 euros avec la prime à la conversion. Toutes les aides disponibles à l’achat d’un véhicule électrique sont à retrouver ici.

Alors faut-il acheter cette Spring ? La question convient à tous les modèles électriques et elle dépend aussi de chaque usager. En bref, comme deuxième véhicule et pour une conduite unique en zone urbaine sur de très faibles distances, la Spring est idéale et permettra au plus modeste d’avoir, eux aussi, l’accès à la mobilité électrique.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1622-1639-10652-planetedacia-y-c-pid-amp0-device-1327132225