Accueil >  Gamme  >  Gamme  > 

Les ventes de Dacia en hausse en 2022

Une nouvelle fois, malgré un contexte difficile en 2022, Dacia a su tirer son épingle du jeu puisque la marque franco-roumaine a vu ses immatriculations fortement augmenter l’année dernière malgré un marché automobile en recul.
Les ventes de Dacia en hausse en 2022
Par le 02/01/2023

La marque se concentre toujours sur le marché de particuliers qui représente 85% de ses commandes et délaisse les autres canaux de distribution moins rentables mais qui permettent de faire plus de volumes.  Pour autant, et malgré la pénurie des semi-conducteurs et des prix en constante hausse en achat comptant ou en LLD, et la hausse des taux des crédits, la marque Dacia continue sa croissance en France et gagne encore des parts de marché sur notre territoire, contrairement à Renault qui affiche une baisse des ventes.

Dacia, troisième marque en France

En 2022, Dacia a ainsi immatriculé 132 137 véhicules au total, dont 130 855 unités en VP, soit une hausse de 4,5% comparé à 2021 alors que le marché VP est en recul de près de 8%.

Avec des ventes en hausse dans un marché en baisse, Dacia gagne ainsi de nouvelles parts de marché. Avec une pénétration de 8,6%, la marque devient ainsi la 3ème marque en France, derrière Renault et Peugeot, mais devant Citroën et ce, malgré une gamme réduite à 4 modèles (Spring, Sandero, Duster et Jogger). 

Pour Dacia, il s’agit là d’une première historique, complétée par la seconde place sur les ventes auprès des particuliers avec une part de marché de 15,8% (+1,3 point vs 2021). Un succès insolent donc mais qui s’explique notamment par des tarifs qui deviennent exorbitants chez les autres constructeurs et une montée en gamme pour Dacia.

Une gamme à succès avec la Sandero, le Duster, la Spring et le Jogger

La Sandero, avec 64 294 unités immatriculées en 2022 en VP est le modèle du marché le plus vendu auprès des particuliers, tout segment confondu, et ce, pour la 7ème année consécutive avec une part de marché de 4,2%. Elle affiche malgré tout une baisse de 16,6% comparé à 2021 où 77 053 Sandero avaient été immatriculées, malgré quelques rares séries spéciales.

Même chose pour le Duster qui est également le SUV le plus vendu auprès des particuliers avec un total de 34 648 immatriculations en France. Le SUV à succès de la marque a progressé en 2021 en affichant une légère hausse de 1,9% de ses volumes comparé à l’année précédente.

Contrairement aux années passées, les Sandero et Duster ne sont pas les seuls modèles qui performent, même s’ils continuent très clairement à tirer la marque vers le haut. Ainsi, en électrique, la petite Spring qui reste le modèle électrique le moins cher du marché malgré les dernières hausses de prix et l’arrivée des constructeurs chinois, est en tête des ventes auprès des particuliers. Elle représente 18 326 unités, soit une part de marché totale de 1,2%. Tout comme en 2021, le carnet de commandes est plein.

Le tout nouveau Jogger, qui aura droit à sa version hybride dès demain (3 janvier), a bien commencé sa carrière. Il occupe déjà la seconde place du segment C auprès des particuliers avec 13 063 immatriculations malgré une année de commercialisation incomplète, et obtient une part de marché de 1%.

Le Dacia Jogger commence bien mieux que le Lodgy

A noter que la gamme GPL est clairement plébiscitée puisqu’elle a représenté en 2022 le tiers des ventes, et sur le dernier Jogger, elle atteint même 65% alors que Dacia et Renault ont été contraints cette année de stopper les commandes suite  à la crise des semi-conducteurs.

A l’issue de cette année 2022, Dacia établit ainsi encore un nouveau record après celui de 2021. Les feux sont donc au vert pour la marque dite “low-cost” du groupe Renault.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1622-1624-11253-planetedacia-y-c-pid-amp0-device-706152394