Accueil >  Gamme  >  Futures Dacia  > 

Que sait-on au sujet de la future berline de Dacia ?

Dans un peu plus de 2 ans, Dacia présentera un tout nouveau modèle dans le segment C qui viendra se positionner aux côtés des Jogger et Bigster. Il sera décliné en break et en berline.
Que sait-on au sujet de la future berline de Dacia ?
Par le 18/01/2024

Tout comme chez Renault, le segment C devient une priorité chez Dacia. Pourtant absent de ce segment pendant de longues années jusqu’à l’arrivée du Jogger et dans une certaine mesure du Bigster l’année prochaine, Dacia a décidé de changer d’approche.

Et pour cause puisque désormais le constructeur roumain fait appel à la plate-forme CMF qui lui permet à peu de coût de développer de nombreux modèles, alors que par le passé, la marque était un peu limitée avec la B-Entry qui comme son nom l’indique était prévue pour des véhicules du segment B. C’est la raison pour laquelle, toutes les Dacia thermiques ne sont jamais allé plus loin que le segment B, hormis le Duster à mi-chemin entre le B et le C.

Cette limite fait désormais partie du passé. Outre les citadines, Dacia n’hésite donc plus à monter en gamme et à s’attaquer au segment C, avec à la clé, de plus fortes marges et un marché énorme en Europe.

Projet C-Néo, nom de code du programme avec une berline et un break

Alors que chez Renault et chez les concurrents, on mise quasiment tout sur les SUV, chez Dacia, on veut se la jouer en mode trouble fête et ne rien faire comme tout le monde. Le Jogger, qui se place dans le top 15 des meilleures ventes en France en est le parfait exemple.

Ainsi quand tous les constructeurs se détournent des berlines et foncent dans l’électrique, le projet C-Néo fait tout l’inverse puisqu’il représente une berline compacte basée sur la plate-forme CMF-C du futur Bigster, ainsi qu’un Break. Deux carrosseries qui tendent à se raréfier actuellement ou à devenir électriques, à l’instar de la Mégane chez Renault.

Disponible uniquement en essence et en hybride

Dacia devrait ainsi proposer dans deux ans une berline et un break de près de 4,6 mètres de long. Sous le capot, pas d’électrique bien sur, pas plus de Diesel. En revanche, l’offre essence sera composée d’un 3 cylindre de près de 100 ch., du nouveau 1.8 hybride qui remplacera l’actuel 1.6 hybride et bien sûr d’une offre GPL plus puissante que l’actuel 1.0 TCe 100. Dacia devrait pour cela se tourner vers le 1.2 TCe 130 que l’on trouve (en version essence uniquement) sous le capot de l’Austral.

Sa présentation est prévue pour 2025 pour une commercialisation en 2026.

Photos: l'Argus


Version Desktop - 1622-1625-11882-planetedacia-y-c-pid-amp0-device-313752990