Accueil >  Gamme  >  Gamme  > 

Comment choisir la Sandero en occasion: générations, moteurs, finitions

Voiture la plus vendue auprès des particuliers depuis de nombreuses années, la Sandero est un modèle très répandu sur le marché de la seconde main. Mais devant le vaste choix qui s’offre à vous, quel modèle choisir ?
Comment choisir la Sandero en occasion: générations, moteurs, finitions
Par le 17/08/2023

Depuis sa commercialisation il y a 15 ans, la Dacia Sandero a connu trois générations majeures lui permettant au fil des années de se bonifier comme le bon vin, et d’offrir sur la dernière génération, des prestations de plus en plus proches de sa cousine, la Renault Clio.

Bien sûr, cette montée en gamme a également provoqué une petite hausse des tarifs que ce soit en neuf mais aussi en occasion. Si les deux premières générations commercialisées entre 2007 et 2020 faisaient appel à une plate-forme spécifique utilisée sur toute la gamme Dacia (de la Logan au Duster qui doit devenir un pilier de la marque), en revanche, la troisième génération partage son soubassement avec la Clio ce qui explique également sa montée en gamme.

La nouvelle Sandero

Au moment de faire votre choix, selon votre budget, il sera probablement préférable de se tourner vers des modèles plus anciens.

Pour vous y retrouvez, sachez que la première génération a été commercialisée entre 2008 et 2012, avec un restyling assez réussi qui est intervenu à la rentrée 2011. La seconde génération qui a conservé la même plate-forme commune à toute la gamme Dacia (de la Logan au SUV Duster) est apparu de 2012 avant d'être remplacée en 2020 par la version actuelle qui marque une vraie rupture tant technique que physique.

Stepway ou berline, une histoire de style

Depuis ses débuts (ou presque), la Sandero existe en deux versions: la Sandero classique et la version baroudeuse Stepway qui est rapidement devenue la poule aux œufs d’or. Vendue un peu plus chère, elle offre surtout un design qui se démarque un peu avec des éléments plus ‘outdoor’: barres de toit, jantes spécifiques, marquage plus sportif, petits éléments distinctifs, etc. mais au-delà de cela, elle n’en n’offre pas plus.

Une forte cote sur le marché de l’occasion

Lors de sa commercialisation en 2008 la Dacia Sandero frappait fort avec un tarif d’entrée de gamme affiché à 7 800 €, 200 € de plus seulement qu’une Logan. Un tarif qui passera à 7 900 € en 2012 sur la seconde génération et à 8 690 € en 2020 sur la dernière génération. Mais avec l'inflation et la montée en gamme, les prix de la Sandero s'envolent, même si elle reste tout de même l'une des citadines les moins chères du marché. Cela ne semble pas gêner les clients puisque mois après mois, la Sandero reste la voiture la plus vendue auprès des particuliers en France, une place qui s'est de nouveau confirmée en juillet dernier et qui permet à Dacia d'être la 3ème marque la plus vendue derrière Renault et Peugeot, mais devant Citroën. Et la France n'est pas une exception, car la Sandero cartonne aussi en Europe.

La Sandero de 1ere génération
La première Sandero en version Stepway

Quelle finition choisir ?

Marketing oblige, comme souvent, entre 2008 et 2023, les dénominations ont évolué au fil du temps, à tel point qu’il est parfois compliqué de s’y retrouver pour savoir si l’on est face à une finition de base ou du haut de gamme. Voici donc les principales dénominations afin de vous y retrouver:

2008-2011: Base, Ambiance, Lauréate, Prestige
2011-2012: Base, Silver Line,  Black Line 2 (issue de la série spéciale Black Line)
2012-2020: Sandero, Ambiance, Lauréate, Prestige
2020-2022 : Access, Essentiel, Confort
Depuis 2022: Essential, Expression, Extrême

A cela, il faut également ajouter quelques rares séries spéciale ou limitées.

Globalement, les finitions de base sont très pauvres en équipements. On les repère facilement aux boucliers qui sont gris et non de la même couleur que la carrosserie, ainsi que l'absence d'enjoliveur laissant apparaitre directement les jantes.

Pour autant, ces modèles d’entrée de gamme ont rarement été achetés, et leur présence en occasion reste rare. Mais surtout, ces modèles n’ont pas perdu de valeur. Sur GGP Auto on trouve ainsi de nombreux modèles de Sandero en occasion, mais les versions Access restent chères. Aucun modèle à moins de 8 000 € n’est disponible alors que ces véhicules ont déjà 3 voire 4 ans, et qu’ils ont quelques kilomètres au compteur. La raison est assez simple: d’une part la Sandero en berline débute désormais à  11 000 € et d’autre part, ce modèle est recherché. Forcément, la cote monte, le rendant même plus cher qu’à l’époque en neuf. Le monde à l’envers...

Bien sur, c'est plutôt une bonne chose pour les vendeurs, en revanche, pour les acheteurs, c'est forcément handicapant. Et comme son prix augmente, celui de l'assurance aussi.

Essence, GPL ou Diesel, quel moteur éviter sur la Sandero ?

Si le choix de la version et de la finition vous appartient, en revanche, du côté des moteurs certains choix seront préférables. Pour ceux qui cherchent un Diesel, inutile de regarder du côté de la dernière génération, il n’y en a pas. Il faudra donc se tourner vers la première ou seconde génération. Question moteur, le choix est simple, seul le 1.5 dCi est proposé en plusieurs puissances (de 68 à 95 ch.). Ce moteur est un excellent bloc, qui se satisfait d’un appétit d’oiseau, avec une consommation proche des 4L / 100 km. Attention cependant aux premières versions qui ont été victimes de casses de courroies de distribution, problème qui a été corrigé depuis.

L’offre GPL est également intéressante car elle permet de rouler avec un carburant moins onéreux et disponible dans de nombreux pays. Et chez Dacia, de nombreuses ventes se sont réalisées en GPL. Sur la seconde génération l’offre a été proposée avec le bloc 1.2 16V ainsi que le petit 3 cylindres TCe 90 depuis 2017 ou avec le TCe 100 depuis 2020 (baptisée Eco-G).

Pour ceux qui recherchent un moteur rustique à l’ancienne, les versions 1.6 MPI des plus anciens modèles sont toutes désignées. En revanche, la consommation sera bien supérieure. A noter qu’il existe également une version de ce moteur compatible nativement avec le E85 qui peut s’avérer un choix judicieux car contrairement au GPL il n’empiète pas dans l’espace du coffre.

En revanche, nous pouvons déconseiller le bloc 4 cylindre 1.2 monté dans les années 2010. Celui-ci fait l’objet d’un problème de surconsommation d’huile pouvant entraîner une casse moteur. Malheureusement, il s’agit d’un moteur très répandu chez Dacia.

Enfin, pour ceux qui cherchent une boite auto, les versions les plus modernes proposent la boite CVT X-Tronic tandis qu’une version à boîte robotisée Easy-R est également proposée sur certains modèles à partir de 2015.

En savoir plus sur Sandero 2022

Actu, fiches techniques, tarifs, moteurs, caractéristiques.
Sandero 2022

Venez également en parler sur notre Forum Sandero 2022


Version Desktop - 1622-1624-11565-planetedacia-y-c-pid-amp0-device-1535858392