Accueil >  Gamme  >  Gamme  > 

La Dacia Spring bientôt exclue du bonus écologique

Financer des voitures venues de l’autre bout du monde, l’Etat ne veut plus le faire. Le gouvernement réfléchit donc pour exclure certains véhicules du dispositif du bonus écologique. Et la Dacia Spring pourrait bien être la première victime.
La Dacia Spring bientôt exclue du bonus écologique
Par le 29/05/2023

A ne pas louper

La mesure fait parler ces derniers temps, et pour cause. Le gouvernement veut lutter contre l’arrivée massive des véhicules électriques venus d’Asie, et plus précisément venus de Chine. Car grâce au financement accordé par l’État pour l’achat d’un véhicule électrique, les constructeurs chinois se frottent les mains. Des voitures chinoises financées par l’argent public ? L’État n’en veut plus.

L’écologie pour lutter contre les voitures chinoises

Sauf que le gouvernement ne peut pas faire n'importe quoi. En Europe, le principe de libre concurrence prévaut. Privilégier les constructeurs français ou européens au détriment des autres serait difficile. Ainsi, c’est bien l’excuse de l’écologie qui devrait être ressortie. Les voitures produites trop loin de nos frontières, donc consommatrices de CO2 ou produites avec de l’énergie trop carbonée (comme c’est le cas en Chine) pourrait prochainement être exclue du dispositif. certains véhicules comme la C3 électrique produite en Inde par exemple ne savent pas encore s'ils pourront bénéficier du bonus écologique avec ces nouvelles règles. 

La Spring pourrait ne plus être éligible

Quel impact pour Dacia ? Potentiellement énorme. En effet, la Spring, le véhicule électrique le plus immatriculé depuis le début de l’année En France est en effet produite en Chine. On imagine donc mal comment le bonus pourrait encore lui être accordé... Une situation qui risque bien de mettre à mal les ventes de l’unique modèle électrique de Dacia.

Dacia Spring 2023

Chez le constructeur, pas d’inquiétudes, tout au moins en apparence. Même sans bonus, elle restera l’un des modèles électriques les moins chers du marché, surtout avec cette autonomie. Et puis, si l’État ne finance plus les modèles chinois, une partie des clients pourrait se rabattre sur des modèles français, comme la future R5 électrique ou encore la Twingo Electric. Le bonus est néanmoins bénéfique à la marque pour vendre encore plus de modèles. 

Mieux, cela mettrait également un vrai coup d’arrêt à des modèles comme la Tesla Model 3 ou encore la MG4, deux concurrentes directes à la Mégane de Renault qui elle, est produite en France dans le nord de la France. Au final, le groupe Renault ne serait pas forcément perdant...

Les clients les moins fortunés dindons de la farce ?

Si l’objectif de la mesure est louable, en revanche quid des clients ? Car grâce à son prix défiant toute concurrence, surtout avec le bonus écologique, la Spring permet à des clients peu fortunés de se doter d’une voiture neuve électrique moins chère qu’une voiture neuve thermique, qui, cerise sur le gâteau, permet de faire des économies à l’utilisation, si toutefois elle est chargée à domicile.

En supprimant ce bonus, certains clients deviendraient ainsi exclus du dispositif, et ne pourraient pas accéder à une voiture électrique peu chère...

Quid également du financement solidaire de la Spring qui permet aux clients les moins fortunés de disposer d'une voiture électrique pour 37 € / mois, notamment grâce au bonus écologique. S'il disparait, ce financement ne serait alors plus possible.

En savoir plus sur Spring

Actu, fiches techniques, tarifs, moteurs, caractéristiques.
Spring

Venez également en parler sur notre Forum Spring


Version Desktop - 1622-1624-11443-planetedacia-y-c-pid-amp0-device-932822587