Accueil >  Gamme  >  Gamme  > 

Dacia facilite l'accès à la voiture avec son financement solidaire

Afin de permettre à certains profils de clients en difficultés financières de pouvoir acquérir un véhicule pour pouvoir aller travailler, Dacia propose une offre de financement très spécifique et très encadrée.
Dacia facilite l'accès à la voiture avec son financement solidaire
Par le 27/04/2023

Acheter une voiture est coûteux, c’est un fait, surtout une voiture neuve ou une occasion relativement récente. Pour ce faire, plusieurs solutions sont possibles: l’achat comptant, mais il faut disposer d’une solide épargne, l’achat à crédit, ou encore le leasing en LOA comme ici ou la location longue durée sans option d’achat (LLD).

Pour autant, certains profils ne peuvent accéder à ce type d’offre en cas de ressources trop faibles ou d’un endettement trop important qui les empêche de pouvoir accéder au crédit. Une situation fâcheuse qui bloque tout accès à l’achat d’une voiture, un objet pourtant incontournable en dehors de la capitale et des grandes villes pour pouvoir espérer travailler.

C’est pourquoi, divers partenaires se sont réunis afin de proposer une offre adaptée aux personnes les plus en difficultés pour leur permettre d’acquérir un véhicule. Du côté de Dacia, la marque rogne sur ses marges pour réduire le coût d’achat, tandis que différents organismes permettent d’accéder à un micro-crédit, après étude du dossier.

Quels sont les critères ?

Pour “postuler”, le candidat doit bien sûr être domicilié en France, avoir besoin d’un véhicule dans le cadre d’une recherche d’emploi ou du maintien de l’emploi et entrer dans le cadre de certaines conditions de ressources maximales.

Si les conditions sont réunies, il est alors possible postuler pour bénéficier d’une LOA moins chère ou d’un achat à prix solidaire. Cette offre est d’ailleurs cumulable avec toutes les aides classiques comme la prime à la conversion dans le cas de l’achat d’une Spring, du bonus écologique, des surprimes ZFE, des subventions régionales etc.

Un apport n’est pas obligatoire, dans le sens où il peut être financé par un mini-crédit même en cas de difficultés bancaires.

Pour pouvoir postuler, vous devez soit remplir un dossier qui sera validé (ou pas) par Renault, soit être accompagné par un prescripteur partenaire comme le Pôle Emploi, l’ADMR, les Restaurants du cœur, ou encore Emmaüs. La liste complète est disponible sur le site officiel de Dacia.

Une Sandero dès 1,30 € / jour ou une Spring à 37 € / mois

Ainsi, en bénéficiant d’une prime à la conversion, une Dacia Sandero en LOA pendant 4 ans, avec 10 000 km/an est proposée à partir de 40 € / mois soit 1,30 € / jours. Sans prime à la conversion, le tarif passe à 125 € / mois. 

Pour une Spring 100% électrique, selon les mêmes conditions à ceci près que le kilométrage annuel passe à 20 000 km, la LOA est de 37 € / mois avec prime à la conversion et aides régionales (et à condition que la région propose des aides), et 150 € / mois sans prime à la conversion.

La Spring disponible avec une offre de financement solidaire
Une Spring à 37 € / mois, c'est possible

L’entretien n’est malgré tout pas inclus dans l’offre. Mais Dacia propose également un entretien solidaire, avec une remise de l’ordre de 40 % (pièces et main d’œuvre) sur certaines opérations pour les véhicules de moins de 15 ans. A noter que cette offre d’entretien solidaire est également possible pour d’autres marques de véhicules comme Citroën, Fiat, Ford, Nissan, Opel, Peugeot, Seat, Skoda et Volkswagen.

Jusqu’à présent, ce dispositif a permis à 2 000 personnes de pouvoir disposer d’un véhicule neuf ou récent.


Version Desktop - 1622-1624-11389-planetedacia-y-c-pid-amp0-device-292707071