Accueil >  Gamme  >  Gamme  > 

Dacia continue sa percée en février 2023 dans les ventes

Un début d’année tout simplement parfait pour le Groupe Renault. Le mois de janvier était déjà excellent, février l’est tout autant. Dacia et Renault dominent ainsi le marché automobile Français début 2023.
Dacia continue sa percée en février 2023 dans les ventes
Par le 02/03/2023

Le monde automobile peut désormais respirer. Après une année 2022 en deçà des espérances, 2023 affiche pour le moment de bonnes perspectives d’avenir. On observe ainsi une hausse de 9,4 % sur le VP par rapport à l’an passé, signe donc que le marché se porte mieux. Les chiffres atteignent même pratiquement ceux de 2021. Les volumes sont néanmoins toujours très loin de ceux de 2020, avant le Covid-19.

Ce sont 126 237 immatriculations qui avaient été enregistrées en janvier sur le marché VP alors qu’à la même période en 2022, le marché automobile ne comptait que 115 383 unités. Le marché VP se porte bien donc, mais celui des VUL, lui, est en baisse, 7,6 % pour être précis, l’équivalent de 26 301 unités par rapport à l’an dernier.

La Dacia Spring fait son entrée dans le top 10La Spring est la seule voiture 100 % électrique du top 10

Dacia rejoint les sommets

Le groupe Renault affiche des résultats plus que satisfaisants pour ces deux premiers mois, en partie grâce à sa filiale « Low cost » Dacia. La marque roumaine réussi l’exploit de faire presque trois fois mieux que le reste du marché Français en augmentant ses immatriculations de 33,9 % de 2022 à 2023. Ce sont ainsi 11 900 unités qui ont été vendues dans l’hexagone et tout ça, malgré une gamme réduite à 4 modèles uniquement.

Renault réussi aussi à booster ses ventes. La marque au losange peut se féliciter de ses 18 478 voitures vendues, ce qui représente une hausse de 14,4% par rapport à l’an passé. Dans la lignée des très bon résultats financiers de 2022, le Groupe Renault débute l’année 2023 en fanfare, avec un cumul de 59 013 unités depuis le début d’année. Une augmentation de 21,2 % donc ce qui représente actuellement une part de marché égale à 24,1 %.

Les autres marques françaises en déclin ?

Malgré les bons résultats du Groupe Renault en ce début d’année, toutes les marques françaises n’affichent pas le même constat. Le groupe Stellantis d’abord, il a perdu des parts de marché à hauteur de 4 % de ses immatriculations, elles représentent désormais 29,8 % du marché automobile en ce début d’année. C’est toutefois Citroën qui opère la chute la plus remarquée en diminuant de 23,7 % ses volumes. Fiat connait également une baisse (12,9 %). Heureusement pour l’hexagone, DS (+18,4%) et Opel (+18,4%) réussissent à augmenter leur nombre de ventes alors que Peugeot reste la première marque Française et observe une hausse de 3,7 %.

Dacia en tête des classements

Le Groupe Renault occupe deux places sur le podium. La Dacia Sandero, première le mois dernier s’est cette fois fait devancer par la Peugeot 208. Une première marche du podium du en grande partie aux ventes de la version électrique du modèle pour un total de 13 212 unités contre 11 279 pour la Sandero. La Renault Clio ferme la marche avec 10 303 véhicules vendus.

Autre grande nouveauté dans ce top 10 des voitures les plus vendues du mois de février, l’entrée en matière de la Dacia Spring. C’est la seule voiture 100 % électrique du classement des véhicules les plus vendus du mois. Sa dixième position lui permet de conquérir 2 % du marché avec ses 4 783 voitures vendues. Dacia s’impose d’ailleurs comme le leader au niveau de l’électrique en ce début d’année. Un beau coup de boost donc pour les chiffres du Groupe Renault.


Version Desktop - 1622-1624-11307-planetedacia-y-c-pid-amp0-device-924439608