Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Dacia présente un nouveau moteur ECO-G compatible GPL

Ne dit-on pas que la mode est un éternel recommencement ? Si tel est le cas sur le prêt à porter, il en est de même dans l’automobile, avec le retour en force chez Dacia, du GPL, qui, il est vrai, ne l’a jamais totalement abandonné.
 Dacia présente un nouveau moteur ECO-G compatible GPL
Par le 13/01/2020

A ne pas louper: Article Duster 2

Mais alors que jusqu’à présent il était souvent cantonné à de vieux moteurs essence, ce n’est désormais plus le cas.

Le GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié) est composé d’un mélange de propane et de butane qui peut se substituer à l’essence si le moteur est adapté. D’un point de vue environnemental, sa combustion dégage moins de monoxyde de carbone et moins d'hydrocarbure et d'oxyde d'azote qu'un moteur essence classique. Bien que la consommation soit supérieure (environ 20/25%), le GPL émet également environ 10% d’émissions de CO2 en moins qu’un moteur essence équivalent.

A l’occasion du salon de l’auto de Bruxelles, Dacia présente donc un inédit moteur essence 3 cylindres turbo de 100ch. qui est désormais proposé sur toute la gamme Dacia (Duster, Sandero, Logan, Lodgy) à l’exception du Dokker, en version GPL.  

Le moteur est lui-même n’est pas nouveau puisqu’il est déjà disponible dans la gamme Renault/Dacia, mais la double carburation essence/GPL est elle, bien nouvelle sur ce bloc.

Une bonne nouvelle pour les clients, puisque son coût est identique à la version simple carburation pour des prestations identiques, à savoir une puissance de 100ch. pour un couple de 170 Nm disponible dès 2 000 tr/min.

Pour Dacia et pour ses clients, il s’agit d’une solution simple pour réduire à la fois la facture en passant à la pompe et les émissions polluantes.

Le GPL favorisé par d’importants avantages fiscaux

Le GPL bénéficie également actuellement d’une fiscalité avantageuse. Le prix à la pompe divisé par 2, et de nombreux autres avantages attendent les clients parmis lesquels on peut citer l'exonération totale ou partielle de la carte grise (selon les départements), un malus écologique réduit voire annulé, la possibilité de bénéficier de la prime à la conversion, la vignette Crit’Air 1 permettant de rouler même les jours de “forte pollution”, et pour les professionnels, l'exonération de TVS pendant 3 ans, ainsi que la récupération de la TVA même sur les modèles VP.

Certes, la consommation moyenne d’un moteur GPL est légèrement supérieure, mais au final, Dacia indique un gain financier de 30 % par rapport à une moteur essence et jusqu’à 8 % par rapport à une motorisation Diesel.

De solides arguments donc qui poussent à se demander pourquoi les constructeurs ne généralisent pas plus une telle proposition basée sur le GPL (tout comme une offre complète E85).

Essence ou GPL au choix, une utilisation très simple pour les clients

Tout comme une voiture E85, un véhicule équipé du GPL peut rouler au choix au GPL ou à l’essence. A l’inverse, contrairement à l'éthanol, les véhicules sont équipés de deux réservoirs distincts, celui réservé pour le GPL prenant la place de la roue de secours. Le volume du coffre n’est donc pas sacrifié, pas plus que celui du réservoir d’essence. En cumulant les deux réservoirs, l’autonomie atteint ainsi plus de 1 000 km.

Une bonne nouvelle car en France, suite aux problèmes rencontrés il y a quelques années avec le GPL, la disponibilité de ce dernier a fortement réduite dans les stations. Comptez 1 station sur 7 dans l'hexagone contre 1 sur 4 en Europe. La France a donc un certain retard dans le domaine.

A  noter que, les nouvelles normes (valve de sécurité, clapet anti-retour ainsi qu’un remplissage limité à 80 %)  permettent à tous les modèles de pouvoir entrer dans des parkings souterrains.

A l’utilisation, pour le conducteur, rien de plus simple: le véhicule est capable de choisir lui-même quel carburant utiliser. Par défaut, sauf choix contraire du conducteur, le réservoir GPL est privilégié. Lorsque ce dernier atteint un niveau trop bas, il passe automatiquement à l’essence.

Pour autant, une commande dans l’habitacle permet de forcer le type de carburation, essence ou GPL. Pour faire le plein, là encore, aucune difficulté. Une trappe permet de réaliser le plein en environ 2 minutes.

Cette nouvelle motorisation baptisée TCe 100 ECO-G sera disponible sur Duster dès janvier, à partir de 12 490 € TTC (au même prix que l’essence). Le reste de la gamme suivra au cours de l’année.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.