Accueil >  Gamme  >  Gamme  > 

Tout savoir sur les informations concernant votre carte grise

Obligatoire lors de l’achat d’un véhicule, la carte grise révèle toutes les caractéristiques du véhicule. Date de première immatriculation, puissance, numéro d’identification… tout y est inscrit, mais sous des codes. Alors à quoi correspondent-ils ?
Tout savoir sur les informations concernant votre carte grise
Par le 06/06/2022
Qui ne s’est jamais posé la question de savoir à quoi correspondent tous ces codes présents sur votre carte grise ? Si pour beaucoup d’entre eux, la réponse est assez simple, d’autres semblent moins évidents. C’est pourquoi à travers cet article, nous allons vous détailler point par point leur signification.

Pour rappel, il est très important de bien connaître chacune de ces informations puisque ces dernières permettent de calculer le prix de votre nouveau document, qui diffère aussi selon votre lieu de résidence, mais aussi au niveau de la puissance fiscale de votre véhicule, ou encore des émissions de CO2. 

Précisons également que la carte grise est obligatoire pour passer au contrôle technique, les démarches peuvent s'effectuer directement en ligne. Un contrôle technique qui deviendra obligatoire dès le 1er octobre prochain pour les motos et voitures sans permis. Ainsi le prix d'une carte grise de voiture avec ou sans permis est donc variable en fonction du prestataire que vous allez choisir pour répondre à votre demande. Pas toujours évident à effectuer, cette demande peut être effectuée avec un accompagnement réalisée par une agence de carte grise afin de faciliter les démarches administratives, et celle-ci facture bien sur sa prestation.

Des chiffres et des lettres, mais pas de récompense à l’arrivée

Ne vous y trompez pas, ceci n’est pas une invitation à jouer à « des chiffres et des lettres », malheureusement à la fin aucune cagnotte n’est à remporter. Toutefois, vous ressortirez sans doute plus instruit et en apprendrez peut-être davantage sur votre véhicule. Voici les significations de chaque lettre associée à différents numéros sur votre carte grise.

A. Numéro d’immatriculation

Comme son nom l’indique, aucune surprise, la lettre A correspond au numéro d’immatriculation du véhicule, c’est-à-dire les 3 chiffres et 4 lettres que l’on retrouve sur les plaques de la voiture.

B. Date de 1ère immatriculation

Là aussi aucune surprise, l’intitulé figure juste au dessus, il s’agit de la date de la 1ère immatriculation du véhicule, soit la date où le véhicule a arpenté pour la première fois les routes.

C. Informations sur le titulaire du véhicule

Terminons le premier volet de votre carte grise avec les informations concernant le propriétaire du véhicule. En C.1 (ce n’est pas une attaque à la bataille navale ici non plus), nous retrouverons le nom et prénom du propriétaire du véhicule. Juste en dessous en C.4, qui se divise en C.4a et C.4.1, la mention précisant que « XXX » est propriétaire du véhicule, celle précisant le nombre de personnes titulaires de la carte grise ainsi que le nom et prénom du ou des titulaires du véhicule.

On retrouve souvent ce cas chez les jeunes permis où les parents sont mentionnés comme propriétaires du véhicule et l’enfant en tant que second conducteur. Enfin, C.3, qui mentionne l’adresse complète où le véhicule est immatriculé. Là aussi, si les parents sont mentionnés comme propriétaires, le véhicule sera à leur adresse, et non à celle du second conducteur, qui pourrait résider dans un autre endroit.

Tout connaître de A à Z sur votre voiture concernant la partie de D à X

Carte grise

Viennent ensuite les parties concernant les informations du véhicule en lui-même.

D. Informations concernant le véhicule

Plusieurs sous parties ici également avec D.1 pour la marque du modèle (Renault, Peugeot, BMW, etc), D.2 avec le type, la variante et la version du véhicule. D.2.1 affichera le code national d’identification du type, utilisé notamment lors de l’importation du véhicule entre membre de l’Union Européenne et enfin D.3, qui précise le nom du modèle (Mégane pour une Renault par exemple).

E. Numéro d’identification du véhicule en France et à l'étranger

À ne pas confondre avec D.2.1, ce numéro est également disponible sur le véhicule (châssis notamment), afin d’identifier le véhicule lors d’un accident, notamment les très gros accidents où cette dernière est à peine reconnaissable…

F. Information sur les masses maximales du véhicule

Souvent tous identiques, ou presque, les 3 codes (F.1, F.2 et F.3) apportent des informations sur la masse en charge maximale admissible du véhicule.

G. Masse du véhicule en service avec carrosserie et dispositif d’attelage

Pour faire simple, c’est tout simplement le poids présumé du véhicule avec un conducteur (estimé à 75 kg), la carrosserie ainsi que l’attelage, si il y a. À la différence de G.1 qui se base sur le poids à vide national, et donc qui soustrait le poids estimé du conducteur : poids en G - 75 kg (conducteur) = poids en G.1

H. Période de validité du Certificat d’Immatriculation

Si l’on suit l’ordre des lettres sur la carte grise, vous aurez noté l’absence du H (et du I également) entre G et J. Descendez un peu le regard et vous retrouverez la lettre un peu plus bas.

Pourquoi est-elle située ainsi ? Cette case renseigne la période de validité du Certificat d’immatriculation, mais pour presque tous les cas de figure, cette dernière est illimitée.

I. Date du certificat d’immatriculation

Comme pour la lettre H, I se retrouve également en partie inférieure de la carte grise et détermine la date d’établissement de la présente carte grise.

J. Catégorie du véhicule

En Europe, les véhicules sont classés par catégorie. Les véhicules particuliers se verront attribués la lettre M avec le chiffre 1 (M1). J.1 arborera le code « VP » pour véhicule particulier mais aussi CTTE pour les utilitaires légers, MTT1/MTT2 pour les motos ou encore CYCL pour les scooters. J.2 correspond au type de carrosserie et J.3 à la désignation nationale de la carrosserie du véhicule (CI le plus souvent pour les véhicules particuliers pour « Conduite Intérieur »).

K. Numéro de réception par type

P. Information sur l’énergie et la puissance du véhicule

Une des parties intéressantes de la carte grise - qui permettait au début de l’acquisition du permis de conduire de comparer la puissance de son véhicule avec son entourage et amis - les informations sur la puissance de son véhicule.

Avec P.1 pour la cylindrée en centimètres cube, P.2 pour la puissance maximale en kW, P.3 pour le type de carburant et P.6 (allez comprendre où sont passés P.4 et P.5) pour la puissance fiscale du véhicule, qui détermine en grande partie le prix de votre carte grise.

Q. Rapport puissance/masse en KW/kg (pour les motocycles)

Souvent utilisé pour les courses de moto notamment, ce rapport est un indicateur de la puissance de la moto.

S. Informations sur le nombre de places du véhicule

Comme son nom l’indique, cette case renseigne le nombre de personnes capables de prendre place dans le véhicule. Ce dernier varie donc de 2, 4, 5, 7 ou même 9 places selon le type de véhicule. Évidemment, rien ne sera inscrit en S.2 pour les véhicules particuliers puisque cette case correspond aux nombre de places debout dans le véhicule. Autant dire qu’il sera très compliqué de partir en vacances cet été en faisant tout le trajet debout, à moins d’avoir un toit ouvrant…

U. Informations diverses

En U on retrouve les informations concernant le niveau sonore du véhicule en décibels (U.1). Pour une Mégane 2 par exemple, ce chiffre atteint 80 et est déterminé grâce à U.2 qui indique la vitesse de rotation du moteur déterminant ce niveau sonore.

Pour ce même cas de figure, U.2 affichera « 3000 », qui signifie qu’à 3000 tours minute, à l’arrêt, le véhicule émet un bruit de 80 décibels. À titre de comparaison, c’est un tout petit peu plus qu’un lave-vaisselle, et un peu moins que l’intérieur d’un train.

V. Informations environnementales

Case prédominante aujourd’hui avec les nombreuses restrictions, le taux d’émissions de CO2 du véhicule en V.7 et sa classe environnementale en V.9. Toujours pour notre Mégane 2 de 2003, les rejets ne sont pas bons, on peut s’en douter, avec 141 g/km de CO2.

Pour rappel, pour l’achat d’un véhicule neuf (puisque le malus n’est pas encore arrivé sur le marché de l’occasion, ce qui ne serait tardé…), le malus débute dès les 128 g/km de CO2 émis. Ainsi, si notre véhicule en exemple était neuf, avec ses 141 g émis, le malus nous coûterait 330 euros.

X. Contrôle Technique

X.1 vous indiquera la date de votre prochaine visite au contrôle technique. Une fois réalisée, cette date sera mis à jour via les vignettes sur votre pare-brise.

Le meilleur pour la fin avec la liste des taxes

On termine par les cases Y qui détaillent toutes les taxes de la carte grise avec en Y.1 le montant de la taxe régionale calculée en multipliant la puissance fiscale (P.6) par le montant du cheval fiscale dans le département de résidence du propriétaire du véhicule. Vous pouvez d’ailleurs retrouver ici les tarifs du cheval selon les régions.

Y.2 est une taxe professionnelle qui s’applique aux véhicules utilitaires et son montant dépend du PTAC. Y.3 correspond à la fameuse taxe sur le CO2 et son malus qui peut atteindre jusqu’à 40 000 €. Y.4 est le montant de la taxe pour la gestion de la carte grise, établi à 11 euros actuellement. Enfin, Y.5 est le montant de la redevance pour l’acheminement de la carte grise, à 2,76 euros toujours et Y.6 désigne le montant total de la carte grise, une fois toutes les taxes additionnées.

Pas si simple au final de retenir aussi facilement tous ces codes, alors n’hésitez pas à replonger le nez dans votre carte grise et devenir incollable sur leur signification.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1622-1624-11091-planetedacia-y-c-pid-amp0-device-2022436804