Accueil >  Histoire  >  Anciens Modèles  > 

Nova et SuperNova (1995-2003)

En 1995, une révolution arrive chez Dacia, avec le lancement de la Nova. Par rapport à la 1300, c'est un vrai bond en avant ! En réalité, la voiture est déjà dépassée puisqu'il s'agit d'une adaptation de la R9, motorisée par des moteurs Renault.
Nova et SuperNova (1995-2003)
Par le 16/04/2009

Une Renault 9 roumaine

Ces moteurs ne sont rien d'autres que les 1.4 et 1.6 de 72ch. dérivés de la 1310, mais qui se dotent au passage en 1998 de l'injection électronique.

Entièrement conçue localement, elle était fabriquée en l’absence de plans précis. Lorsque quelque chose n’allait pas, il était impossible de savoir si cela venait de la conception, ou de la réalisation de la voiture ». Le manque de maintenance altérait aussi la qualité : « La plupart des presses avaient du jeu dans tous les sens, provoquant de la dispersion au sein d’une même rafale de pièces. Et les opérateurs, surtout des femmes, travaillaient sécurités débranchées afin de toucher des primes de rendements » explique Jean-Michel AIME.

Habitacle Dacia Nova 1995


La qualité n’était pas le souci majeur de l’entreprise. La première préoccupation était de « cracher » des voitures comme cela était aussi le cas chez les autres constructeurs, mais bien des années auparavant. Bien sûr, c’était une politique qui amenait dans une voie sans issue.

La Dacia SuperNova, un gros restyling

Peu avant les années 2000, alors que Dacia s'apprête à passer dans le giron de Renault, le constructeur modernise la Nova en la dotant d'une nouvelle planche de bord et de quelques petites améliorations stylistiques. Au passage, à la manière de la R5 et de la Super 5, la nouvelle venue adopte le patronyme SuperNova.

Habitacle Dacia Nova restylée

Bien que lancé en 2000 ce modèle était dans les cartons depuis belle lurette, mais la faute à des moyens très limités, sa commercialisation a pris du temps.

Elle marque cependant d'importants progrès, grâce notamment à l'utilisation de groupes motopropulseur d'origine Renault. Grâce à elle, Dacia espère redresser la barre, et vise pour 2001 les 40 000 unités en Roumanie.

Comme souvent, elle mise sur son tarif de 4 200 euros, son moteur 1.4 Energy issu de la Clio et de la R19, ainsi que la boite de vitesse JH également d'origine Renault.

Elle sera remplacée en 2003, par la Solenza, un énième restyling de la Nova, mais bien plus profond cette fois, sur lequel aura eu le temps de travailler Renault, en attendant la future Logan.

Dacia SuperNova

A noter qu'une étude sera menée afin de proposer un VAN sur la base de la Nova, mais aucune suite ne sera finalement donnée.


Etude de van Dacia

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1628-1641-5410-planetedacia-amp0-device-711040493