Accueil >  Sport  >  Rallye-Raid / Dakar  > 

Dacia Sandrider : l’équipe satisfaite des premiers essais

Malgré un niveau relevé lors de la saison 2024. Dacia ne fait pas marche arrière, et reste bien déterminée à réussir le rallye Dakar 2025. L’équipe a effectué les premiers essais avec le buggy Sandrider.
Dacia Sandrider : l’équipe satisfaite des premiers essais
Par le 10/06/2024

Ces essais qui se sont terminés le 6 juin semblent donner le sourire à l’équipe. 

Des tests au-dessus des attentes 

Selon la directrice de l’équipe Tiphanie Isnard, la phase test s’est bien déroulée sans trop de problèmes rencontrés pour les pilotes ainsi que la partie technique.

L'équipe a commencé les essais en conditions réelles, passant quatre jours au Pays de Galles sur le site de rallye Sweet Lamb. Ensuite, place au fromage et au vin, sur le sol rocheux du domaine du château de Lastours en Occitanie, où durant quatre jours, les pilotes ont continué les essais du Sandrider. Essais de la Dacia Sandrider au château de Lastours

Essais de la Dacia Sandrider au Château de Lastours

Ces premiers essais ont aussi donné le sourire aux pilotes. Pour le nonuple champion du monde de rallye WRC Sébastien Loeb, ces essais étaient satisfaisants : « Les essais se sont très bien déroulés. J'ai fait une journée au Royaume-Uni et deux jours en France. Nous avons travaillé sur les suspensions et le différentiel pour trouver un bon équilibre avec la voiture et je suis vraiment satisfait du résultat. Le moteur a très bien fonctionné dès le début et nous n'avons pas eu de problème avec la voiture. C’est la première fois que je pilote une voiture aussi aboutie dès les premiers roulages et j’ai hâte de poursuivre les essais au Maroc. »  Sébastien Loeb

Sébastien Loeb

Pour sa première préparation au Rallye Dakar, Dacia semble ainsi bien s’en sortir. La première phase de test s'est bien terminée, mais l’équipe ne se repose pas sur leurs acquis : du 28 juin au 5 juillet, des séances supplémentaires de développement sont prévues au Maroc. Le Buggy va connaître un circuit similaire au Dakar du 3 au 17 janvier 2025 en assistant à la manche d'ouverture du Championnat du monde de rallye-raid en Arabie saoudite. Des essais sur un terrain de terre puis rocailleux, c'est intéressant, mais dans des conditions semblables au Dakar, c'est autre chose. Il ne reste plus qu’à voir comment les pilotes se débrouilleront avec le véhicule dans le désert.

Que promet la Dacia SandRider ? 

Dévoilé le 30 janvier 2024, le buggy de Dacia a été conçu par Prodrive avec l’objectif de victoire. Le Sandrider a été produit en collaboration avec les pilotes en se concentrant sur les besoins. Le véhicule va à l’essentiel, les pièces décoratives disparaissent de la carrosserie.

Pour plus de confort, Dacia a aussi retiré les capots avant court, flottant et plongeant sur le champ de vision de l’équipe afin d’avoir une meilleure vue du terrain. Toujours pour une visibilité pas dérangée, une peinture antireflet est mise en place dans le but d'améliorer la vision du pilote et du copilote. L’habitacle a été conçu grâce à l’échange avec les pilotes sur leurs besoins, habitudes et contraintes pour qu’il soit optimal. 

Un buggy qui, d’après les premiers essais et sa fiche technique, prévoit déjà de se hisser au sommet. Si ces performances et ces promesses tiennent aussi lors de la compétition, alors on pourrait peut-être avoir une première victoire du pilote français Sébastien Loeb dans le désert ? Pour rappel, le nonuple champion du monde a fini troisième de la course cette année. 

 


Version Desktop - 1623-1752-12176-planetedacia-y-c-pid-amp0-device-1371883947