France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Dacia Planète Dacia Planète Dacia
Accueil > 

Par Loic FERRIERE le 23/01/2012
 
Trophée Andros - Saint-Dié des Vosges

Trophée Andros - Saint-Dié des Vosges

Le Trophée Andros baissait en altitude en rejoignant Saint-Dié des Vosges, mais a gagné encore en intensité. Face à un public nombreux, Alain Prost a creusé l’écart sur Jean-Philippe Dayraut, en le devançant lors de chacune des deux courses.


Benjamin Rivière, le troisième homme, s’est quand à lui parfaitement relancé dans la course au titre. Le suspense est à son comble avant la grande finale de Super Besse, programmée la semaine prochaine.

Le redoux accueillait les concurrents du Trophée Andros à Saint-Dié des Vosges, avec des températures largement au-dessus de zéro degré et une pluie incessante, si bien que même sur l’anneau réfrigéré du circuit du Geoparc, la glace se faisait rare. Compte tenu des conditions climatiques, huit pneumatiques étaient alloués au lieu de six normalement.

La principale difficulté pour les pilotes du team Dacia était de composer avec la pénurie de glace. « Nous avons des autos étudiées pour évoluer sur la glace, pas sur le goudron ! Avec une telle météo, de la glace il n’y en avait pratiquement plus après les essais libres » constatait Alain Prost. « C’est la même chose pour tout le monde, mais avec des positions aussi serrées cette saison, c’est dommage que le Trophée Andros se décide sur le goudron. »

Durant les essais libres, Alain Prost, Evens Stievenart et Nicolas Prost ne prenaient aucun risque afin de préserver autant que faire se peut leurs gommes. Nicolas Prost et Evens Stievenart dosaient trop leurs efforts sur le goudron de la première manche qualificative, tandis qu’Alain capitulait après son premier tour lancé, suite à un problème de transmission.

Cette course 1 ne démarrait pas de la meilleure des manières, mais les trois pilotes parvenaient à reprendre les choses en main dans la deuxième séance qualificative. Malgré ses 40 kg de lest, Alain Prost bouclait le 5e chrono, Evens le 8e et Nicolas le 12e. Le trio de Dacia validait ces positions lors des finales. Sixième au cumul des manches qualificatives et des finales, Alain Prost assurait l’essentiel en reprenant des points à Jean-Philippe Dayraut, son principal adversaire pour le titre. « Nous nous en sortons bien, car c’est toujours délicat de débuter une course par une avarie technique. Cela ne nous était jamais arrivé cette saison. Même si Benjamin Rivière marque de gros points et se relance, c’est important d’être devant Jean-Philippe. »

Les débats se poursuivaient samedi avec la course 2, à la tombée de la nuit. La problématique restait la même, être performant sur une piste où la glace avait définitivement laissé place à d’impressionnantes flaques d’eau. Les manches qualificatives étaient ultradisputées. La victoire échappait aux Dacia Lodgy « Glace » pour quelques centièmes seulement. Evens Stievenart pointait au troisième rang, Alain Prost au cinquième et son fils, Nicolas, à la huitième place.

Si Nicolas connaissait une finale sans encombre, celle où se retrouvaient Alain et Evens était beaucoup plus houleuse. Les adversaires des pilotes Dacia n’hésitaient pas à jouer des portières. Un huitième vainqueur différent s’imposait au terme de cette deuxième course du week-end, où Alain Prost pointait finalement au 4e rang, Evens Stievenart au 7e et Nicolas Prost au 8e.

Arrivé à égalité de points avec Jean-Philippe Dayraut, Alain Prost abordera la finale de la saison à égalité de points avec Benjamin Rivière. Le suspense est total, même si le jeu des décomptes (le règlement du Trophée Andros impose de soustraire les points des deux moins bons résultats à l’issue de la saison) n’est pas favorable à Alain Prost et au Team Dacia.

Alain Prost : « C’est bien d’aller à Super Besse avec une chance de victoire, même si avec le décompte, cela sera difficile. On fera tout pour gagner quoiqu’il arrive, mais jouer le Trophée sur ce genre de piste, c’est dommage. Je suis un peu déçu par la dernière finale aujourd’hui, car le comportement de nos adversaires était au-delà de la limite. Il faut néanmoins saluer Benjamin Rivière, il a fait un super week-end, il a une très bonne auto et pilote très bien. Bravo à lui ! Super Besse, cela sera compliqué. Il faut gagner, on fera les comptes après. C’est une fin de saison un peu spéciale, mais que cela se joue à la dernière, c’est bien pour le spectacle. »

Evens Stievenart : « Les conditions de piste n’ont pas été agréables. Lors de la première course, avec 60 kg, ce n’était pas si mal que ça. La performance était au rendez-vous lors de la course 2, mais quelques erreurs, notamment en finale, me coûtent un podium. Avec le décompte, Alain n’a plus son destin entre les mains. Il faut gagner à Super Besse et espérer une contre-performance de nos adversaires. Nous aurons donc un rôle important à jouer, Nicolas et moi. Ce sera l’endroit ou jamais pour faire un triplé, Alain devant nous… et là le titre ne sera peut-être pas loin. »

Nicolas Prost : « Ce n’était pas une course sur glace ! Il n’y avait que du goudron, donc ce n’était pas facile de gérer les clous. Je fais deux fois dans le top 10, en étant dans le rythme de tête, cela reste positif. Maintenant il faut bien terminer à Super Besse. Il y a un gros niveau, cela se joue à rien depuis le début de la saison et c’est en travaillant tous ensemble, comme nous le faisons depuis le début de l’année, que nous allons permettre à mon père de l’emporter. Ce sera vraiment très chaud… »

Classement St Die des Vosges 1 : 1. Bertrand Balas (Mini Countryman) – 2. Franck Lagorce (Skoda Fabia) – 3. Benjamin Rivière (Skoda Fabia) – 4. Didier Thoral (Toyota Auris) – 5. Olivier Panis (Skoda Fabia) – 6. Alain Prost (Dacia Lodgy Glace) – 7. Jean-Philippe Dayraut (Mini Countryman) – 8. Nicolas Prost (Dacia Lodgy Glace) – 9. Jean-Baptiste Dubourg (Renault Clio) – 10. Evens Stievenart (Dacia Lodgy Glace)…

Classement St Die des Vosges 2 : 1. Franck Lagorce (Skoda Fabia) – 2. Benjamin Rivière (Skoda Fabia) – 3. Bertrand Balas (Mini Countryman) – 4. Alain Prost (Dacia Lodgy Glace) – 5. Jean-Philippe Dayraut (Mini Countryman) – 6. Jean-Baptiste Dubourg (Renault Clio) - 7. Evens Stievenart (Dacia Lodgy Glace) – 8. Nicolas Prost (Dacia Lodgy Glace) – 9. Olivier Panis (Skoda Fabia) – 10. Paul Belmondo (Skoda Fabia)…

Classement général Trophée Andros : 1. Alain Prost (Dacia Lodgy Glace) et Benjamin Rivière (Skoda Fabia), 813 pts – 3. Jean-Philippe Dayraut (Mini Countryman), 808 pts – 4. Olivier Panis (Skoda Fabia), 784 pts – 5. Franck Lagorce (Skoda Fabia), 762 pts – 6. Evens Stievenart (Dacia Lodgy Glace), 754 pts – 7. Jean-Baptiste Dubourg (Renault Clio), 751 pts – 8. Pierre Llorach (Renault Clio III), 746 pts – 9. Bertrand Balas (Mini Countryman), 739 pts – 10. Nicolas Prost (Dacia Lodgy Glace), 707 pts …




 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code