Accueil >  Gamme  >  Anciennes  > 

Logan Pick UP

Logan Pick UP
Et de quatre ! Après la berline 4 portes, le break MCV, et la version utilitaire, voici donc le tant attendu pick up. Commercialisé dès cette année en Roumanie, Bulgarie et Turquie, il arrivera sur les autres marchés en 2009.
Par le 21/02/2008
Depuis bien longtemps, peu nombreux sont les constructeurs à proposer un "pick up" à leurs clients. Très en vogue aux USA il y a encore quelques années, le pick Up qui se voulait utilitaire à la base, y est vite devenu « branché » jusqu'à l'arrivée des CrossOvers.

Certains constructeurs ont tout de même continué la production, mais seulement, dans le domaine des grands gabarits, comme Toyota, ou Nissan. Il y a un marché de niche, dans lequel personne ne s'est aventuré: celui des petits pick up.


Signe qu'il y avait pourtant un marché, les différents constructeurs du paysage automobile ont, chacun leur tour, présenté des concept-cars de ce type. Renault n'a pas échappé à la règle en présentant en 2000 le peu connu Santa Fe (pas le Hyundai!) élaborée sur la base l'ancienne Express.
Et pourtant, jusque lors, aucun véhicule de série ne vit le jour...

C'est avec la Logan « couteau suisse », que Renault (heu... Dacia) va renouer avec le pick up.
Clairement orientée utilitaire, Renault propose ainsi un important choix au monde professionnel, avec les Logan Break, Kangoo II, et cette petite dernière... (représentant 51 millions d'investissement)


Renault reprend avec cette nouvelle variante, les attributs qui ont fait le succès de la Logan un peu partout dans le monde, à savoir une conception intelligente mais simplifiée, la robustesse, le tout pour un prix sans concurrence. Tous les matériaux de construction ont ainsi été choisis dans ce sens.

Ainsi donc, on retrouve un maximum de pièces et équipements communs avec la Logan: protection de l'ensemble des tôles, masticage d'étanchéité des liaisons en extérieur habitacle, protection anti-gravillonage du soubassement... En tout et pour tout, moins de 100 pièces sont spécifiques !


Comme le Break MCV, les suspensions ont été réhaussées, la garde au sol est plus haute que la moyenne et un ski de protection sous le moteur a été placé.

Renault a donc repris la Logan Break MCV, elle même basée sur la Logan Berline, et y a ajouté (ou supprimé) certains éléments.



La benne, spécifique bien sur, mesurant 1m80 de long et 1m37 de large, peut supporter une charge utile de 800 kg, tandis que l'abbatant à l'arrière de la benne accepte, en position rabbatue, jusqu'à 300 kg. Pour éviter la stagnation d'eau de pluie, deux conduits d'écoulement ont été ajouté à la benne. A l'intérieur, divers points d'arrimages sont disposés afin de pouvoir attacher solidement son chargement.
Enfin, le seuil de chargement est de 64cm.

La clientèle visée par Renault étant large, il sera possible de transformer facilement la Logan Pick Up pour des transports frigorifiques par exemple, du transport isotherme, etc..

Du coté de la sécurité, Renault se plaît à rappeler que, malgré le caractère « entrée de gamme » de la Logan, elle est issue de la plate forme B de l'Alliance, plate forme utilisée par les Modus, Clio II, Clio III et Micra, ce qui en fait un gage de sureté.
Pour offrir une tenue de route la plus saine possible, le train avant est de type Mac Pherson à bras triangulé et berceau cadre non filtré, tandis que celui de l'arrière reprend le concept d'essieu en H (utilisé notemment sur la Laguna II) à profil déformable et épure programmée. Classiquement, le système de freinage est équipé de deux freins à disques à l'avant, et de deux tambours à l'arrière.
Les versions avec ABS reprennent le système Bosh 8.0 (avec EBV), équipant d'ailleurs la Mégane II.

En série, ce pick up propose l'airbag frontal conducteur. Celui du passager reste en option. Sur ce point, l'équipement est minimal, mais ce n'est clairement pas l'obectif non plus que de proposer pléthore d'équipements de sécurité passive, faisant ainsi augmenter la facture !


Du coté des moteurs, on ne retrouve que du classique. En essence, le 1,6 MPI de 90 ch (128 Nm, 8,1 l/100 km en cycle mixte) est proposé, et en diesel, le 1,5 dCi de 70 et 85ch (5,2l / 100 km) l'est aussi.

A bord, tout est à l'identique de la berline et du break MCV. Identique ...ou presque: la version pick up, propose de multiples rangements, divers petits équipements (portes gobelets, etc...), un grand espace de rangement (300 litres) accessible grâce au basculement du dossier du siège conducteur (selon les versions) et/ou du siège passager.


Divers équipements seront proposés sur les différents marchés du pick up: cellule de benne en fibre de verre, compartimentage de la benne, tapis de benne, attelage, aide au parking, système Carminat Nomade, etc...

A n'en pas douter, la Logan Pick Up sera couronnée de succès. Depuis le temps que l'on parle d'un tel véhicule, il n'y a pas de raison que les clients n'y trouvent pas leur compte, surtout avec un prix « logan ». Et cela pourrait peut être pousser les constructeurs à nous proposer d'autres pick up...



-> Voir le communiqué de presse

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.