Accueil >  Gamme  >  Essais  > 

Sandero TCe 90

Sandero TCe 90
C'est sur les routes andalouses sous le soleil puis sous la pluie, que nous avons pu essayer la nouvelle Sandero dans sa version classique équipée du tout nouveau moteur 3 cylindres TCe 90, que l'on retrouve également sous le capot de la Clio 4.
Par le 17/12/2012

Après notre essai complet de la Sandero Stepway avec la motorisation dCi il y a quelques semaines, nous nous sommes attardée cette fois sur la version berline, et avons mis l'accent sur le ressenti général qu'une personne lambda pourrait ressentir à son volant.

La première chose que l'on remarque en voyant les véhicules, c'est l'harmonie dans le design des différents modèles. En effet, Dacia propose une ligne commune afin de renforcer le sentiment d'appartenance à une même communauté, voir famille. La marque Dacia se dote d'un style bien à elle, même si on a du mal à voir un lien familial avec le Lodgy/Dokker, fraîchement débarqué sur le marché automobile français.

Sandero 2

Le design extérieur sans être révolutionnaire -mais ce n'est pas le but-, inspire le sérieux. Dans sa définition bleu d'Azurite, le Stepway est magnifique, comparé au bleu plus triste de la Sandero « classique ». Il ne s'agit que d'une affaire de couleur, et comme on dit, « les goûts et les couleurs... ». Mais pour une femme, la couleur est essentielle !

Ayant déjà eu l'occasion de tester le Stepway en dCi 90 sur les routes aixoises, nous avons préféré cette fois mettre l'accent sur la nouvelle Sandero équipée du moteur Tce 90.

Entrons donc dans la Sandero. Première constatation « c'est épuré » il n'y a pas trop de boutons donc la prise en main est facilitée. Deuxième constatation, nous notons la présence de chrome qui donne un côté chic à l'habitacle. Autant en mettre partout aurait été une faute de goût, autant là, l'ensemble est plutôt plaisant, et met en relief la nouvelle planche de bord. Si le dessin est moderne sans révolutionner le genre -ce n'est toujours pas ce que l'on demande à une Dacia- celle-ci apparait un peu massive, avec ses grosses ouïes d'aérations centrales qui auraient méritées un peu plus d'attention et de finesse.

Habitacle Sandero

En son centre, nous retrouvons aussi le MediaNav que l'on avait déjà croisé avec le Lodgy.
Pour ceux qui ne le savent pas (encore?), il s'agit d'un système multimédia complet et tactile, regroupant 6 fonctions en un seul appareil : GPS, carte, radio, média, téléphone et réglage.

Le confort général est très bon pour une voiture « low-cost », que l'on soit à l’arrière ou à l'avant, avec suffisament d'espace pour voyager à plusieurs, et, chose nouvelle, une insonorisation travaillée.

Sortons et ouvrons le coffre. Surprise, nous découvrons un coffre spacieux, idéal pour les courses de noël ou les sorties en famille, surtout qu'avec les fixations Isofix désormais disponibles dans la Sandero, l'installation de ses jeunes enfants en est grandement facilitée.

Maintenant en route, sur le parcourt hétéroclite composé de montagne, de ville et d'autoroute effectué lors de ces deux jours, la consommation finale affichée est de 6,2L/100 avec le Tce 90.
Tout nouveau tout beau, ce petit 3 cylindres turbo de moins d'un litre de cylindrée (900 cm3) affiche des performances dignes d'un moteur de la catégorie supérieure avec 135 Nm de couple dont 90 % disponibles dès 1 650 tr/mn et jusqu’à 5 200 tr/mn.

Comme nous l'avons dit plus haut la prise en main de la Sandero est facile. Le système MediaNav est a porté de doigts ce qui est très pratique pour jongler dans les programmes. Par contre grosse déception pour certaines commandes, comme (et surtout) les lève-vitres que nous trouvons peu accessibles car placées juste derrière le levier de vitesse, donc peu pratiques.
L’acoustique est bien meilleure que sur l'ancienne version et de ce fait, la conduite en est plus agréable.
Notons aussi la présence d'un limiteur /régulateur de vitesse et d'une commande de verrouillage qui empêche aux enfants d'ouvrir les vitres arrières si celles-ci sont électriques.

Pour des raisons évidentes nous n'avons pas pu tester en condition réelle la sécurité, qui a été renforcée avec l'ajout de nouveaux airbags.

Les test Euro NCap n'ayant pas été effectués nous ne connaissons pas encore le résultat. Cependant le Lodgy ayant obtenu 3 étoiles, la nouvelle Sandero atteindra certainement un score très proche, qui pour rappel, même s'il peut apparaître décevant, n'est pas du tout équivalent aux scores d'il y a 10 ans, puisqu'avec l'évolution de la sécurité, la notation est désormais bien plus sévère.

Stepway, Sandero, Logan
Le couple Logan, Sandero et Sandero Stepway

Alors oui, Dacia n'obtient « que » 3 étoiles, mais celle-ci reste malgré tout même très acceptable. Et si une Dacia, deux fois moins chère qu'une Clio obtenait le même score, on pourrait se poser quelques questions de fond...

En conclusion, cette Sandero est un véhicule qui présente de nombreux qualités. Dacia a su s'améliorer dans tous les domaines, se moderniser autant dans la présentation que dans l'équipement et les moteurs proposés, qui sont pour rappel les mêmes ou presque que ceux de la Clio (dCi, Tce,...)

Notre préférence va à la version Stepway qui est plus racée avec son petit « bodybuilding » qui est plus haute et de ce fait, plus pratique pour les déplacements en famille, sans parler de ce bleu d'azurite qui n'est disponible que sur cette version. Malgré tout, avec un poids un peu supérieur et un Cx un peu moins bon, le Stepway consomme un peu plus.
 

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.
  • Présentation Septembre 2012
  • Salon de Présentation Paris
  • Commercial. Novembre 2012
  • Prix min. indicatif 7 700 €
  • Prix max. indicatif 13 400 €
  • Type 4cylindres, 8 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1461 cm3
  • Puissance65ch.
  • Couple 160 Nm à 1900 tr/min
  • Injection Directe - Common Rail
  • Type 4cylindres, 8 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1461 cm3
  • Puissance85ch.
  • Couple 200 Nm à 1750 tr/min
  • Injection Directe - Common Rail
  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1149 cm3
  • Puissance75ch.
  • Couple 107 Nm à 4250 tr/min
  • Injection Multipoint
  • Type 4cylindres, 8 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1600 cm3
  • Puissance90ch.
  • Couple 127 Nm à 3000 tr/min
  • Injection

Certaines données (couple, régime maxi, puissance, à +/- 5ch) peuvent varier selon la boîte de vitesse, et version du moteur.

Cache non actif