Accueil >  Gamme  >  Essais  > 

Dacia Lodgy

C’est sur les routes marocaines, lieu de sa production, que nous avons pu essayer le premier monospace de Dacia, proposé à un prix défiant toute concurrence, à partir de 9 990 euros. Le carton commercial semble bien assuré.
Dacia Lodgy
Par le 24/04/2012

Le Lodgy reprend certains codes déjà aperçus sur le Duster, afin de mettre en avant la robustesse. Autant sur le Duster, cela lui va à merveille du fait de la vocation même du véhicule, autant là, sur une familiale, c'est plus discutable même si cela reste malgré tout une affaire de goût. Une chose est cependant certaine, Dacia compte reprendre cette nouvelles identité visuelle pour ses prochains modèles.

Dacia Lodgy

Ainsi affublé, le Lodgy parait donc lourd et « mastoc », avec une face avant faisant quelque peu penser aux camions américains, et leur long capot. Le but recherché de robustesse est donc bien là, c'est l'essentiel puisque l'objectif est rempli.
Quoiqu'il en soit, et même si l'achat d’une Dacia ne se fait pas sur son design, le Lodgy n'est pas vilain pour autant, juste un peu lourd, mais au final classique.

Le Lodgy mise avant tout sur ses qualités et sur son tarif très avantageux, grâce à des éléments mécaniques pour la plupart éprouvés, des matériaux fiables mais économiques (plastiques,…), la réutilisation d’éléments communs dans toute la gamme et/ou repris chez Renault (trains de Kangoo et Logan), et… d’une main d’œuvre également bon marché.
Ainsi, comme le dit C.Ghosn, « le Lodgy, on le fait au Maroc, ou on ne le fait pas ». Renault a tranché, ses futurs clients (dont la classe ouvrière frappée en premier par cette délocalisation) apprécieront sans aucun doute de pouvoir s'acheter un bon monospace neuf, à un prix très serré.

Le Lodgy sort du désert

Malgré son prix imbattable, le Lodgy est bourré de qualités, et même sur des points où on ne l'attendait pas. Autant son prix très attractif n'est pas tellement une surprise, autant certaines autres qualités sont inattendues pour une voiture à ce prix.

Une modularité simple, mais fonctionnelle
Disponible en version 5 et 7 places (moyennement 490 € supplémentaires), le Lodgy mesure pratiquement 4,5m de long pour une largeur de 1, 75m, soit l'équivalent d'un Scénic.
En version 5 places, le volume de coffre de 827 dm3 est fort appréciable pour transporter les bagages de toute la petite famille. En version 7 places, le volume est forcément bien plus réduit pour nos amies les valises, avec 207 dm3. Mais, si la dernière rangée n'est pas utilisée, il suffit alors de replier la banquette pour disposer alors d'un volume de 634 dm3 !

La modularité du Lodgy se veut d'ailleurs fort simple, mais utile. Ici, les multiples options de configuration, coûteuses pour le client final, et souvent très peu utilisées, font place à la simplicité. Les sièges sont remplacés par une (ou deux pour la version 7p) simple banquette qui peut donc se replier en porte-feuille sur elle-même pour libérer de l'espace. La manipulation de celles-ci est fort aisée, même pour une mère de famille. Une fois repliée, une sangle permet au tout de rester en place.

La seconde rangée du Lodgy permet d'accueillir confortablement trois personnes, adultes ou enfants puisque celle-ci (et seulement celle-ci) dispose de fixations isofix. La troisième rangée, un peu plus réduite permet d'accueillir deux personnes. Le Lodgy offre d'ailleurs la meilleure habitabilité de sa catégorie sur cette dernière avec 144 mm de rayon aux genoux, et une garde au toit de 866mm.
Selon les versions, la banquette de la seconde rangée est également fractionnable (60/40) , et il est possible de la retirer (non sans effort cette fois).

Même s'il n'est pas le roi dans ce domaine, le Lodgy offre par ailleurs 20,5 à 30 litres de rangements supplémentaires, comme ce coffre situé au sommet de la planche de bord, dont le couvercle -très cheap- devra rester fermé si l'on veut conserver une bonne vision. Inutile donc d'essayer d'y placer un ananas comme dans les photos de presse...

Une nette montée en gamme
La finition du Lodgy monte clairement en gamme par rapport aux autres modèles. chromes selon les versions, baguettes de protection latérales « modernes », sortie d'échappement cachée, etc... Dommage que les vitres latérales restent désespérément si « droites »...

Outre son aspect extérieur plus cossus, c'est surtout à l'intérieur que la différence se fait sentir. La planche de bord n'a rien à voir avec celle d'une Logan. Plus cossue avec de nouveaux matériaux (qui restent malgré tout de l'entrée de gamme), elle bénéficie selon les modèles d'un habillage bi-ton bien plus flatteur que les tristes couleurs proposées jusqu'à présent. Jusqu'à alors, seul Dacia osait rivaliser dans la tristesse avec Volkswagen. C'est désormais fini pour la marque roumaine...

La façade centrale se dote donc désormais de chrome... en plastique certes, mais chrome quand même ! Les commandes des lève-vitres sont désormais placés sur les portes, et d'autres éléments ont été soignés comme les vis de fixation qui sont désormais cachées, ou tout au moins discrètement disposées.

Un équipement moderne... avec quelques lacunes bien normales
C'est une première chez Dacia (et même chez Renault), le Lodgy propose selon le niveau de finition un système audio MP3 & navigation (avec prise USB et Jack en façade) doté d'un écran tactile de 18cm, appelé MediaNav. Très simple d'usage il se révèle complet, mais on peut déplorer un manque de visibilité en roulant du fait de son positionnement trop bas, ce qui pour un système GPS se révèle un peu gênant.
Un système bluetooth et les commandes au volant du volume sonore sont également disponible.

Autre équipement moderne, le limiteur de vitesse est proposé, et seulement le le limiteur sans le régulateur ... Parait-il, à choisir entre les deux, les clients auraient préférés le limiteur. Limiter le conducteur dans ses choix de vitesse, non merci ! De sorte, cette option paraît plutôt gadget, tout comme elle l'est sur tous les modèles qui en sont équipés. Mais si ça plaît...

Tout nouveau tout beau, l'aide au parking arrière est également disponible.

Ces équipements modernes sont un vrai plus, même s'il existe quelques lacunes. Certains reprochent par exemple au Lodgy de ne proposer des airbags (frontaux et latéraux) qu’aux places avants pour un véhicule familial… C’est vrai c’est un fait, mais ce genre d’équipement a un coût, et il fallait bien faire un choix. Et à choisir entre des équipements de sécurité passive et des équipements de sécurité active, le choix est vite fait ! Cela n'est donc en rien « choquant » ou « gênant » ni même « contrariant », surtout que les plus gros risques se situent plutôt à l'avant du véhicule.

Le contrôle de trajectoire est en option selon les pays tandis que l'ABS avec répartiteur de freinage (EBV) et l'assistance au freinage d'urgence (AFU) est par contre de série.

Un comportement sur, et un confort... incroyable pour une Dacia !
Avec ses petits moteurs peu puissants, le Lodgy n'éprouve pas de difficultés à se mouvoir dans la circulation. Sans être un foudre de guerre, le Lodgy se révèle plaisant à conduire. Il faut dire aussi que son poids réduit -moins de 1,3 tonnes- aide bien.

C’est certainement sur son confort et son comportement routier que le Lodgy est le plus bluffant. Filtrant parfaitement les imperfections et ornières des routes marocaines, le Lodgy reste malgré tout parfaitement stable en toute circonstance. Ni trop mou, ni trop dur, le Lodgy est tout simplement bluffant.

Autre très bon point, et non des moindres, l’insonorisation se révèle incroyable pour une Dacia. A comparer à une Logan, ou un Duster qui aime rappeler sa motorisation « mazout », le Lodgy est incroyablement silencieux quelque soit le bloc qui l’équipe.

Le travail effectué sur l'insonorisation, comme annoncé par Dacia est donc bien réel ! Bravo !

Une gamme de moteur modernes.
Le Lodgy est disponible avec 3 moteurs, deux essence et un Diesel. L’antique 1.6 MPI essence peu économique à l’usage est réservé à l’entrée de gamme, tandis que le tout nouveau TCe 115 sera prochainement proposé.

Le poids des ans se fait clairement sentir sur le 1.6 MPI. Peu coupleux (134 Nm), très peu puissant (85ch), il se prend également de plein fouet le malus écologique... Avec un rejet de 170 gr Co2/km... l'amende de 750 € fait mal. Du coup, son prix d'attaque de 9 990 € perd un peu de son charme. Comptez donc au minimum 10 740€ en entrée de gamme, ou 11 650 € pour la version Ambiance. Donné pour une consommation mixte de 7,3 l / 100, il sera possible de respecter cette donnée à condition de rouler vraiment très souple, ce qui donc pratiquement impossible... Dès que l'on commence à tirer dessus, sans surprise, la consommation s'envole très rapidement.

La version dCi 90 avec sa boite 5, n'est quand à elle accessible qu'à partir de 13 900€ (bonus-malus neutre), ce qui fait malgré tout une très grosse différence. Donné pour une consommation de 4,5l en cycle mixte et 4,1l en cycle extra-urbain, il faudra compter un peu plus encore une fois, à moins se perdre tout agrément de conduite, ce qui est normal et habituel quoiqu'il en soit. Mais avec 90ch, l'agrément de conduite est déjà peu présent.


La consommation est conforme... à condition d'avoir le pied léger

La version dCi 110 plus puissante et équipée d'une boite 6, offre plus d'agrément de conduite pour un surcoût de 1 000€. La différence de prix reste discutable surtout que la consommation est très légèrement supérieure. Mais l'agrément quand lui est bien là en comparaison du dCi 90... A voir donc si cela justifie les 1 000 euros supplémentaires.

Enfin, le TCe 115... Prochainement disponible, nous avons pu cependant tester les premiers exemplaires, fraîchement sortis d'usine. Avec une puissance bien supérieure au MPI, la consommation est bien inférieure, d'environ 1 litre / 100. Il s'agit certainement du meilleur choix à venir.

A l'issue de ces tests, le Lodgy a révélé toutes ses qualités. Comportement routier exemplaire, très bon confort, quelques équipements sympas, insonorisation bluffante, et prix époustouflant, le Lodgy est armé pour tout casser sur son passage, comme le Duster a su le faire.

Bien sur, à 9 990 €, le Lodgy n'aura rien de bien excitant... Pour avoir un « vrai » moteur et une finition sympa, il faudra passer à la caisse.

En attendant le moteur Tce 115 prochainement disponible, le meilleur choix en terme de rapport prix/prestation parait-être la version Lauréate, en dCi 90 affichée au prix de 14 900 €.

Pour ce prix, vous aurez ainsi un moteur économique à l'usage (certes peu puissant), l'ordinateur de bord, les boucliers ton caisse, le pack électrique, un peu de style avec les inserts de chromes, la climatisation (manuelle), et le limiteur de vitesse. Mais à ce prix, oubliez le mediaNav, réservé à la finition Prestige !

Enfin, pour 490 € de plus, vous pourrez bénéficier d'un vrai monospace 7 places, le tout pour 15 390€. Qui dit mieux ?

La liste des prix, versions, et équipements sont disponibles sur l'article consacré à Lodgy ici: Prix, options Dacia Lodgy

Toutes vos questions ou remarques sont les bienvenues sur notre forum: http://www.planetedacia.com/forum/lodgy-lodgy-j92-photos-officielles-inside-t29314-180.html


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.
  • Largeur 1,751 m
  • Longueur 4,498 m
  • Hauteur 1,682 m
  • Présentation Mars 2012
  • Salon de Présentation Genêve
  • Commercial. Mars 2012
  • Prix min. indicatif 9 990 €
  • Prix max. indicatif 16 500 €
  • Type 4cylindres, 8 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1461 cm3
  • Puissance85ch.
  • Couple 200 Nm à 1750 tr/min
  • Injection Directe - Common Rail
  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1461 cm3
  • Puissance110ch.
  • Couple 240 Nm à 1750 tr/min
  • Injection Directe - Common Rail
  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1198 cm3
  • Puissance115ch.
  • Couple 190 Nm à 2000 tr/min
  • Injection Directe
  • Type 4cylindres, 8 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1600 cm3
  • Puissance90ch.
  • Couple 127 Nm à 3000 tr/min
  • Injection

Certaines données (couple, régime maxi, puissance, à +/- 5ch) peuvent varier selon la boîte de vitesse, et version du moteur.

Cache non actif