Accueil >  Gamme  >  Demain  > 

Sandero 3 (2021)

Mais que reste t-il aux grandes ? Cet adage pourrait bien s’appliquer à la prochaine Sandero puisque que les prochaines générations de Logan et Sandero bénéficieront de la même base technique que la Clio 5.
Sandero 3 (2021)
Par le 09/03/2018 Dernière mise à jour le 13/08/2019

Commercialisée depuis 2012 en France et en Europe, l’actuelle Dacia Sandero verra sa remplaçante arriver chez nous l’année prochaine, plutôt en fin d’année, pour une commercialisation en 2021, avec de grosses nouveautés au programme.

Après 8 ans de (vraiment) très bons services (elle est régulièrement la citadine la plus vendue auprès des particuliers) l’actuelle Dacia Sandero laissera sa place à une toute nouvelle génération qui sonnera une véritable révolution chez Dacia.

Une nouvelle plate-forme CMF-B chez Dacia

Ainsi, la Sandero, et les modèles dérivés utiliseront la plate-forme CMF-B comme l'a indiqué Laurens van den Acker, le designer en chef de Renault à Challenge. Outre Dacia, cette plate-forme sera également utilisée chez Nisssan.

La Sandero sera donc la première à abandonner l’ancienne plate-forme B0 qui était utilisée depuis 2005 pour toute la gamme Dacia et depuis la fin des années 90 chez Renault (voir Dacia utilisera la plate-forme commune de CMF). Jusqu'à présent, tous les modèles en ont bien profité, de la Sandero au Duster, en passant par le Lodgy et le Dokker, le tout pour plus de 10 millions de véhicules vendus dans le monde sous le blason Dacia ou Renault.

« La première génération de Logan, c’était un concept inédit, dans lequel le style n’était pas important. La deuxième était un peu mieux en termes de design, avec la chance d’être lancée juste après la crise, au moment la demande pour ce type de voitures était forte. La troisième Logan se doit d’être plus séduisante, même si ce n'est pas une demande des clients. Mais c’est important pour faire de la conquête », souligne Laurens van den Acker.

Selon Laurens van den Acker, cela aura l’avantage de proposer une plus grande liberté en termes de design. Mais surtout, techniquement, cela permettra à Dacia de disposer de tout ce qu’utilise le groupe Renault pour ses propres modèles tels l’hybridation, les équipements, les aides à la sécurité, etc. Dacia n’aura ainsi qu’à piocher dans la liste et faire ses choix.

Au delà des belles paroles, ce choix a surtout été imposé par les nombreuses réglementations à venir. En effet, celles-ci vont grandement évoluer d'ici quelques années.

Après 2020, la moyenne des rejets de CO2 devra se situer autour des 95 gr/CO2/km. Certes, cette moyenne sera à atteindre au sein du groupe Renault, mais Dacia ne peut pas tirer vers le bas le groupe à lui tout seul.

Au delà des futures normes sur le CO2, l’Europe imposera également dès 2025 que 15 % des modèles soient électrifiés. Dacia n’a donc pas le choix. La marque doit se doter d'un soubassement capable d'accueillir une telle technologie. Sans oublier que d'autres règlementations vont également imposer certains équipements comme la caméra frontale et le radar-avant dès 2022.

Le Duster, dernière Dacia à utiliser l’ancienne plate-forme… en Europe

Dacia Duster

Le nouveau Duster, commercialisé il y a quelques semaines sera donc le dernier modèle à utiliser l’ancienne plate-forme. Mais cela ne sera vrai qu’en Europe car en Chine et en Corée, le Duster, qui sera prochainement commercialisé, aura droit à la nouvelle plate-forme…

Une hausse des tarifs à prévoir

En se dotant de la même plate forme que la nouvelle Clio 5, la Sandero aura de solides arguments à faire valoir, en espérant que les coûts n’explosent pas au passage.

Certes, une Dacia restera toujours moins chère qu’une Renault, mais la hausse des prix risque d’être bien réelle, comme pour le nouveau Duster Tce 100 qui remplace celui motorisé par l'ancien 1,6 MPI.

Une Sandero restylée aux airs d’une Renault en Amérique du Sud

En Amérique du Sud, la Sandero vient d’être restylée. Celle-ci prend clairement des airs de Renault, notamment au niveau des feux arrières, tandis qu’à l’avant, la calandre et la signature lumineuse de la marque est reprise.

Sandero restylée

Sandero Amerique du Sud

Normal puisque la Sandero y est commercialisée sous le blason Renault.

Mais ne vous y trompez pas. Il ne s'agit pas là de la future Sandero.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif